• Christine Molliet

Le NATHA YOGA

Qu'est-ce que le Natha yoga ?

Quel est la différence entre Natha yoga et Hatha yoga ?


On pourrait dire qu’il y a trois sortes de nâtha-yoga :


1) Le nâtha-yoga tantrique originel, il appartient à la branche shivaïte non dualiste.

Cette branche, est issue du nord de l’Inde, elle est constituée d’une multitude d’écoles regroupées autour d’un Maître. Le Maître n'est connu que de ses disciples, tout comme la lignée qu’il dirige. La maison du Maître est le lieu d’attache de ses élèves pour recevoir les enseignements.


L’objectif principal du yoga tantrique est d’éveiller notre énergie vitale (Kundalini Shakti), endormie comme un serpent dans les profondeurs de notre être.


Shakti l'énergie se dresse, remonte le long de notre axe, la colonne vertébrale (ou sushumna), jusqu’au-dessus de la fontanelle (le sahasrara chakra) et s’unit à Shiva la conscience.


Shiva la conscience, pure tranquillité, s’unissant à Shakti, l’énergie, devient la source du changement.


Le nâtha-yoga tantrique est une vraie recherche de liberté et de libération, de tolérance et d’amour de l’individu, autant vis-à-vis de ce qu’il est à l’intérieur de lui-même, que vis-à-vis des conditionnements de la société, de la religion, des croyances...


Les pratiques sont un vrai travail de puissance, de feu, d’élévation, de fréquence vibratoire qui nous amènent vers le centre de l’individu.


Quand on pratique le natha yoga on travaille sur les postures (Asana), les souffles (pranayama), les ligatures (bandha), les gestes (mudra), les fixations oculaires (drishti), les formules (mantra et bija mantra), la visualisation de diagrammes (yantra), le sommeil éveillé (yoga nidra), les massages énergétiques (nyasa), les concentrations (dharana), les retraits des sens (pratyahara), l’étude de textes (jnana), les méditations (dhyana)… Toutes ces pratiques font parties intégrantes du Natha yoga.


Les yogin qui suivent cette voie ne sont pas des renonçants, ils vivent normalement dans le monde, ont un travail, une famille…


2) Le Natha yoga populaire, est une adaptation du natha yoga à notre monde moderne actuel.

On parle alors plus communément de hatha yoga, qui lui est essentiellement porté vers la posture.

Les différentes techniques ont été codifiées à partir de textes fondateurs comme la Hatha yoga pradipika, la Gheranda Samhita, la Shiva samhita, la Goraksa sataka, la siddha siddhanta paddhati.



3) Il existe une autre école de nâtha-yoga, appelé plus précisément nâtha-sampradaya, qui est née d’un courant religieux issu de l’hindouisme classique.


Elle impose à ses pratiquants des hiérarchies, des valeurs et des règles, comme les Yama et la nyama par exemple, ce qui est contraire au tantrisme.

Les yogis pratiquants le natha sampradaya sont des religieux et renonçants, vêtus de robes orange, rattachés à des temples et monastères et appliquent des règles de morales et des rituels…


Ce courant s’est développé parallèlement au nâtha-yoga purement tantrique qui existait déjà bien avant lui.

Les techniques et pratiques sont similaires, les textes identiques, mais les approches sont différentes.