• Christine Molliet

LA FLEUR DE LOTUS

Le lotus vient de l’eau, il prend racine au fond de l’étang il survit grâce à l’eau, et pourtant il n’est pas mouillé. L’eau ne touche jamais les pétales de la fleur de lotus.


Le lotus est, en Inde, qualifié de « né des eaux » Abja et « né de la boue » Pankaja.

De la même manière nous vivons dans un monde, nous aimons, nous souffrons, nous sommes toujours occupés, nous devrions aussi cultiver le détachement.


Les sages nous conseillent d’être toujours détachés de tout ce qui est dans l’univers, comme l’est la fleur de lotus immune à l’eau, sans être touchée par elle.



Le lotus est omniprésent dans toutes les religions, il symbolise le double aspect, masculin et féminin, de la divinité.

La Corolle est d’essence féminine, la tige représente l’élément mâle.

Dans le yoga tantrique, les chakras, organisés le long de la colonne vertébrale, sont symbolisés par des lotus, qui correspondent avec les centres subtils de l’énergie.

La position assise « en lotus » symbolise bien cette recherche de la pureté spirituelle qui conduit la raison d’être des divinités.